En création

DEBOUT ET FIERS

Debout et fiers27 juillet 1919 : un jeune noir, terrorisé par des adolescents blancs qui lui jettent des pierres, se noie au large d'une plage de Chicago réservée aux blancs. La police refuse d'intervenir. Eclatent alors plusieurs jours d'émeutes qui feront 38 victimes (dont 23 noirs) et qui dévasteront plusieurs quartiers. Ces émeutes se propagent à travers le pays. C'est le Red Summer.
26 août 2016 : Colin Kaepernick, joueur de football américain de San Francisco, refuse de se lever durant l'hymne national américain, comme le veut la tradition avant un match. Plus tard, il expliquera qu'il souhaite protester contre la série d'événements qui ont conduit à la naissance du mouvement Black Lives Matter.

Entre ces deux dates marquantes ont éclos deux genres musicaux majeurs : le jazz, vers 1910 et le rap au milieu des années 70.
Deux courants musicaux nés sur les cendres des révolutions sociales, des émeutes, de la lutte du peuple noir dans une Amérique dominée par les blancs.
Deux courants musicaux qui aujourd'hui continuent de se nourrir l'un et l'autre et qui incarnent la voix d'une population encore et toujours oppressée.

Pour sa nouvelle création, La Fabrique Affamée a choisi de faire entendre la voix de ces artistes, (jazzmen, rappeurs et DJ) qui racontent comment et pourquoi ces musiques sont à la fois les mots et les poings d'une communauté touchée par la violence sociale et physique.
La voix de ces artistes, debout et fiers.